AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

2015

Légion étrangère : « La célébration du combat de Camerone est une référence du passé pour l’avenir. », selon le général Franck REIGNIER.

Envoyer

mayotte Outre Mer

Par Emmanuel Tusevo Publié le 30/04/2015
 

Le détachement de Légion étrangère de Mayotte a célébré, jeudi 30 avril 2015, à Labattoir, le 152e anniversaire du combat de Camerone, par une prise d’armes présidée par le général Franck REIGNIER, Commandant Supérieur des FAZSOI.

© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO

Le détachement de Légion étrangère de Mayotte a célébré, jeudi 30 avril 2015, à l’hôtel de ville de Labattoir,
le 152 ème anniversaire du combat de Camerone, par une prise d’armes présidée par le général Franck REIGNIER, Commandant Supérieur des Forces Armées dans la Zone Sud de l’Océan indien, en présence du préfet de Mayotte Seymour MORSY.
EN TENUE BLANCHE : PREFET SEYMOUR MORSY( A GAUCHE) ET GENERAL FRANCK REGNIER ( A DROITE) © PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO : EN TENUE BLANCHE : PREFET SEYMOUR MORSY( A GAUCHE) ET GENERAL FRANCK REGNIER ( A DROITE)
M. DJAFFAR , ADJOINT AU MAIRE DE LABATTOIR © PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO M. DJAFFAR , ADJOINT AU MAIRE DE LABATTOIR

Le général Franck REGNIER a expliqué à Emmanuel TUSEVO pour le site d’actualités «  Mayotte 1 ère. fr » le sens de cette commémoration.

Question : Emmanuel TUSEVO - Est-ce que votre séjour actuel à Mayotte concerne spécialement la célébration de Camerone  ou s’inscrit – il dans un ensemble des missions que vous effectuez ?

Réponse : Général Franck REGNIER - Je suis venu spécifiquement pour Camerone car je tenais à honorer de notre présence, nous sommes venus en délégation de La Réunion, cette fête qui est propre aux légionnaires  et qui leur tient à cœur, bien sûr.

Question : Emmanuel Tusevo : Quel sens donnez-vous personnellement- à cette fête, à cet événement, à ce souvenir et qu’est ce que vous ressentez quand il y a cette commémoration ?

Réponse : Général Franck REGNIER : C’est un sentiment très fort puisque cette’ fête, comme je le disais, qui est propre aux légionnaires les anime en permanence. C’est une référence du passé pour l’avenir. Ce sont des légionnaires qui, en 1863 ont donné leur vie jusqu’à la dernière cartouche. Cela symbolise ce dévouement, ce don total de leur personne pour une cause. bne cause qui était bien sûr la patrie, leur pays et donc ça c’est très fort, c’est ancré dans l’âme du légionnaire.
Ce qui est important aujourd’hui, c’est d’avoir pu décorer un jeune qui, par son sens civique , après seulement quelques mois de service,  a réussi à neutraliser un agresseur qui tentait de s’en prendre à une patrouille qui défendait un lieu public , je pense que ça c’est très très symbolique aujourd’hui, en plus de cette fête de Camerone , décorer un jeune qui a réussi à faire ce genre d’ action après moins d’un an de service, pou(r moi, c’est très très fort.
LE GENERAL FRANCK REGNIER © PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO LE GENERAL FRANCK REGNIER
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :

Question : Emmanuel Tusevo : Qu’est ce que vous mettez dans le mot courage dans la vie, que ce soit pour un politicien, pour vous-même, pour ce jeune dont vous parlez, pour nous tous ?

Réponse : Général Franck  REGNIER : Le courage, c’est d’aller au-delà des paroles, c'est-à-dire, montrer par ses actes que on est en plein accord avec ses paroles, et aller jusqu’ au bout de ses actes quelques soient les circonstances dans le respect, bien sûr, du droit et des ordres reçus.
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO

Aubagne : le doyen de la Légion honoré

Envoyer

Provence-Alpes

Par Claire Pain Publié le 30/04/2015

François Monarcha, 97 ans, a été désigné pour porter la main de bois du Capitaine Danjou, tombé en 1863 lors de la bataille de Camerone (au Mexique).Cette bataille a été le point de naissance de la Légion étrangère. Une cérémonie commémorative est prévue ce 30 avril à la maison-mère à Aubagne.

© France 3 Provence-Alpes Un honneur suprême pour l'adjudant-chef François Monarcha : à presque 98 ans, c'est à lui que revient de porter le coffret contenant la prothèse en bois du Capitaine Danjou, tombé sur le champ de bataille il y a 152 ans à Camerone, au Mexique.

C'est une date clef dans l'histoire de la Légion étrangère : chaque 30 avril, on célèbre la bataille de Camerone qui s'est tenue au Mexique en 1863.
Les héros de ce combat sont honorés dans tous les régiments et par toutes les amicales de la Légion. A cette occasion est lu le récit « officiel » du combat de Camerone. L'idée du « serment de Camerone » est là pour rappeler le courage et la détermination des légionnaires et le respect à la parole donnée accomplie jusqu'au sacrifice suprême. Chaque année depuis 1906, sur le front des troupes qui présentent les armes, est lue l'inscription du monument.

Une main symbolique

Le Capitaine Danjou est mort sur le champ de bataille, il portait en guise de main une prothèse en bois. Symboliquement, c'est cette main, conservée dans une crypte interdite au public (sur le site du musée de la Légion étrangère à Aubagne) qui est exposée à chaque défilé du 30 avril. 

Cette année, l'honneur suprême de porter le coffret contenant cette "main" du Capitaine Danjou revient à un habitant de Trets....le doyen de la Légion.... l'adjudant-chef François Monarcha, 97 ans. Un honneur suprême pour cet homme extrêmement humble qui a déjà, dans sa longue carrière, assisté à 70 commémorations de la bataille de Camerone.
Reportage de Noémie Dahan et Laurent Esnault

Toute une vie sous les drapeaux

Né en Pologne en 1917, François Monarcha s'est engagé à l'âge 20 ans. Il a rapidement été nommé caporal puis sergent. L'Algérie, l'Afrique, la deuxième guerre mondiale puis la libération de la France...Toute une vie sous les couleurs du drapeau français. A bientôt 98 ans, François Monarcha est désormais inscrit à jamais dans le grand livre de l'histoire de la Légion.

Exercice amphibie pour le 2e REI

Envoyer

Soir 3 du 30 mars 2015

Envoyer

Opération TITAN

Envoyer

Forces armées en Guyane : Portrait du sergent Vitom

Envoyer

Inauguration rue Cdt Denoix de St Marc

Envoyer

Robert Ménard provoque la critique de Manuel Valls - la Rue du 19 mars Renommée

Envoyer

Béziers: polémique après la débaptisation de la "rue du 19 mars"

Envoyer

Robert Ménard - Polémique à Béziers Il Renomme la Rue du 19 mars 1962

Envoyer

Page 6 sur 7

Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1737
mod_vvisit_counterHier11421
mod_vvisit_counterCette semaine70327
mod_vvisit_counterSemaine dernière89685
mod_vvisit_counterCe mois288878
mod_vvisit_counterMois dernier313217
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/0910888175

Qui est en ligne ?

Nous avons 3364 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13709
Affiche le nombre de clics des articles : 22613711
You are here ACTUALITE XXI° 2015