AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Disparition de Miroslav Liškutín, le "premier" pilote à avoir touché le sol français libéré

Envoyer

http://www.radio.cz/

Pierre Meignan 20-02-2018

Il était l’avant-dernier pilote de chasse tchécoslovaque, vétéran de la Seconde Guerre mondiale, encore en vie. Miroslav Liškutín est décédé lundi en Angleterre à l’âge de 98 ans. Au sein de la Royal Air Force, la RAF, il titularisait 131 vols et 465 heures de combat, notamment dans le ciel de France.

Miroslav Liškutín, photo: Jiří Hošek, ČTK

Au total, ils sont quelque 2 500 Tchécoslovaques à avoir servi au sein de l’armée de l’air britannique durant le second conflit mondial. 500 pilotes sont morts et les survivants ont été considérés comme des héros dans leur pays. Miroslav Liškutín, né près de Brno en 1919, était l’un d’entre eux.

Son histoire, exceptionnelle, est celle de tous ces hommes et ces femmes qui ont refusé la passivité face à l’occupation allemande. En avril 1939, le jeune homme, qui suit une formation de pilote à Olomouc, quitte donc le Protectorat de Bohême-Moravie et rejoint la France au terme d’un périple à travers la Pologne, la Suède et le Royaume-Uni. Il s’engage au sein de la Légion étrangère et suit un entraînement de six semaines en Afrique du Nord. Quand la France tombe à son tour, il traverse à nouveau la Manche. En Angleterre, il a un avantage certain puisqu’il maîtrise déjà un peu l’anglais. C’est grâce à la radio qu’il avait appris la langue, comme il le racontait récemment à la Radio tchèque :

« Le programme s’appelait ‘Brno volá! Brno volá!’. C’était un professeur anglais qui enseignait l’anglais à l’université de Brno et chaque samedi, il diffusait ce programme de trente minutes. »

Miroslav Liškutín, photo: Jiří Hošek, ČRo

Voilà qui lui permet d’achever sa formation de pilote dans la RAF. « Je suis ici et j’exprime la gloire de Dieu. Le droit du peuple contre les nazis » : c’est armé de cette devise que Miroslav Liškutín s’envole en mission à partir du mois d’août 1941.

Actif au sein du 145e escadron de la RAF, puis plus tard des 312e et 313e escadrons tchécoslovaques, il participe notamment au désastreux raid de Dieppe à l’été 1942. Deux ans plus tard, il est de l’opération Overlord. Comme le confirme Jiří Rajlich, chercheur à l’Institut d’histoire militaire, n’a sans doute pas usurpé ce titre de « héros de guerre » :

« En plus d’avoir abattu un certain nombre d’avions et de bombes volantes, il est parvenu à survivre à des situations très sérieuses. Une fois, il a dû sauter en parachute de son Spitfire devenu incontrôlable. Une autre fois, durant le débarquement, son appareil, touché par des canons antiaériens, s’est écrasé contre un arbre en Normandie. Et pourtant, il a réussi à survivre à tout cela. »

Cette mésaventure normande lui vaut la réputation d’avoir été l’un des premiers pilotes alliés à toucher le sol français. Après la guerre, il est de retour en Tchécoslovaquie. Mais, dans le viseur des autorités communistes après leur prise de pouvoir en 1948, il est contraint de revenir s’installer au Royaume-Uni. Il se marie avec une citoyenne britannique avec laquelle il a deux enfants, dont Miroslav Liškutín, qui se souvient :

RAF

« C’était assez traumatisant au début. Une fois qu’elle est revenue en Angleterre, ma mère devait pointer chaque semaine à la police comme une étrangère. Mon père, il fallait qu’il trouve du travail et il a donc été travailler à la cueillette des cerises. »

Prague ne l’a pas oublié pour autant. En 2017, le président tchèque Miloš Zeman, en voyage à Londres, a distingué Miroslav Liškutín, en même temps que d’autres anciens engagés tchécoslovaques de la RAF, en le faisant général de brigade. Il ne reste désormais plus dans ce monde qu’un seul ancien pilote tchécoslovaque à avoir servi pour l’armée de l’air britannique. Il s’agit d’Emil Boček, qui fête ce dimanche son 95e printemps.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui6233
mod_vvisit_counterHier6896
mod_vvisit_counterCette semaine6233
mod_vvisit_counterSemaine dernière47770
mod_vvisit_counterCe mois153863
mod_vvisit_counterMois dernier233323
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098129986

Qui est en ligne ?

Nous avons 1493 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13434
Affiche le nombre de clics des articles : 17733930
You are here ACTUALITE XXI° 2018 Disparition de Miroslav Liškutín, le "premier" pilote à avoir touché le sol français libéré