AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le général Dary : l’adieu aux armes

Envoyer

Démagos Associés

Le général Bruno Dary lors du 14 juillet 2011


Quarante ans de carrière militaire s’achevaient hier matin. Et après Hélie Denoix de Saint Marc 9 mois plus tôt, c’est à un autre légionnaire qu’étaient rendus les honneurs, sur le pavé des Invalides.


Le général d’armée Bruno Dary quitte donc ses fonctions de Gouverneur Militaire des Invalides après avoir occupé cette prestigieuse fonction pendant 5 années. L’occasion de revenir sur le parcours d’un militaire d’exception.

1972. Le jeune Bruno Dary intègre l’école spéciale militaire de Saint Cyr au sein de la promotion « général de Linarès ». Il choisira l’infanterie à sa sortie de Coëtquidan.

Mais sa carrière reste très liée à la Légion étrangère. Promu lieutenant en 1975, il sert alors au 2ème régiment étranger parachutiste de Calvi. Jeune chef de section, « il saute sur Kolwezi » en mai 1978 à la tête de ses hommes lors de l’opération Bonite afin de délivrer les otages occidentaux,.

En 1980, il commande la compagnie d’instruction des cadres du 4e étranger de Castelnaudary. 

Entre 1994 et 1996 il retrouve le 2e REP cette fois-ci en tant que chef de corps. Son régiment s’illustre alors en République centrafricaine et en ex-Yougoslavie.
Véritable icône de cette armée professionnelle qu’il quitte désormais, il est engagé pendant plus de 4 mois en Côte d’Ivoire en 2002.

Très apprécié, notamment des sous-officiers, pour sa proximité avec ses hommes, il marque les esprits par une humanité sans faille.

Commandant la Légion à partir de 2004, il devient le 1er août 2007 Gouverneur Militaire de Paris (GMP), commandant de la région Terre Ile-de-France et officier général de la Zone de Défense de Paris.  Un poste prestigieux pour couronner une carrière exemplaire.

Le 1er juin 2012, il est élevé au rang et appellation de général d’armée. Il est alors le deuxième GMP à porter ses cinq étoiles après le général Valentin.

Des champs de bataille aux hautes sphères politiques, le général Bruno Dary achève en ce lundi 16 juillet une longue et belle carrière. Il laisse la place au général de corps d’armée Hervé Charpentier.

Soldat de "la vieille Légion", c'est la relève !

Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1923
mod_vvisit_counterHier5883
mod_vvisit_counterCette semaine44583
mod_vvisit_counterSemaine dernière82091
mod_vvisit_counterCe mois69129
mod_vvisit_counterMois dernier294058
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/0910355209

Qui est en ligne ?

Nous avons 1713 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13629
Affiche le nombre de clics des articles : 21760189
You are here ARTICLES 2012 Le général Dary : l’adieu aux armes