AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Dossier complet‏ des cimetières militaires français du Nord de Madagascar...

Envoyer

Bonjour,


Le dossier concernant nos cimetières dans le nord de Madagascar est en attaché, et la, je répercute le mail de F. IBANEZ, président de l’association de Mayotte , qui a , comme les associations destinatrices de ce dossier, participé à son élaboration ; lors d’une réunion tenue avec le consul de France (qui nous lit) il y a quelques mois, nous avions défini un mini plan d’action, et voila, tout est possible, mais :

Il faut impérativement trouver des fonds , à notre échelon des associations d’anciens Légion, ce sera bien plus facile , pour remettre « en état » ces cimetières, au plus tard pour la fin septembre (avant la saison des pluies) et fin avril 2013 qui marque les 40 années écoulées depuis le départ du 3e R.E.I.  !

Il est impensable de laisser à l’abandon les sépultures , toutes origines confondues, de ceux qui ont contribué au rayonnement de la France. Pas de phrase grandiloquente, non , un constat : Abandonner ?

A l’exemple de l’AALE/Mayotte, n’est il pas réglementairement possible de trouver un financement ? Le consulat , sous couvert des finances parvenant de l’ambassade, entretient le cimetière principal de Diégo, et même…en dehors de finances officielles…

Il me semble qu’il existe également une association des anciens du 3e R.E.I….

Pour Madagascar, Président GARCETTE, peux tu sensibiliser nos adhérents ? Les fonds de l’AGRLEM , ne permettent en aucun cas de financer, mais un appel individuel ? Je te demande donc de transmettre à tous nos membres les pièces figurant en attaché ; grâce à la réactivation de notre association , une possibilité est offerte, activer ce lien indissociable « active-anciens-mémoire »

Merci.

Yves GALVEZ

AGRLEM-AACLEM-AALE-MAYOTTE.

 

Note sur le dossier « cimetières militaires français du nord de Madagascar »

Cet intérêt pour les cimetières a débuté en juin juillet 1968, quand la 3e compagnie du 3e R.E.I. a reçu pour mission de retrouver et réhabiliter un vieux cimetière colonial situé à Nosy Komba, île proche de Nosy Be , dans le nord ouest de la grande île, Madagascar. Quelle émotion de trouver des tombes (2) de légionnaires parmi la centaine de tombes existantes ! LA LEGION N ABANDONNE JAMAIS LES SIENS.

Depuis, la mission se poursuit, remettre en état si possible , et surtout retrouver les nôtres qui reposent auprès de leurs frères d’armes de toutes origines françaises.

1- Nosy komba : ce cimetière fait partie intégrante du paysage touristique de l’île, il est bien entretenu et visité, et , lors d’un passage , un don , aussi modeste qu’il soit, est apprécié.

2- Diégo Suarez : cimetière en très bon état, régulièrement entretenu aussi bien par les finances provenant de l’ambassade de France , par les relations du consul de France à Diégo, et par des missions régulières de nos camarades d’active du DLEM.

3- Ramena : situé à 16 km de Diégo, ce cimetière jouxte un cimetière civil ; il est facilement accessible ; bien entretenu (DLEM et AGRLEM), il nécessite chaque année une remise en état, en particulier après la saison des pluies (fin avril) ; coût approximatif 200 euros.

4- Cap Diégo : cimetière en déshérence, les tombes et monuments disparaissent progressivement, les officiers des TDM semblent bien oubliés et nos quelques légionnaires retrouvent l’anonymat qui était en leur temps , de rigueur. Des travaux de restauration et consolidation (ciment, fèraille, peinture) s’imposent pour un montant de 300 euros et un entretien annuel de 200 euros. Facilement accessible , traversée par bateau, puis 10 minutes de marche , ou par la route, accidentée, au moins 1h30 pour un aller.

5- Sakaramy : une 20aine de kilomètre de Diégo, (facilement accessible)ancien fief de l’escadron du 3éme REI, ce cimetière est enfoui dans une profonde végétation, parfois on aperçoit une croix métallique renversée ; le mur de clôture est en excellent état, un vieux cadenas rouillé cohabite avec les haricots sauvages, derniers gardiens du repos des notres. Une remise en état annuelle est possible, pour environ 300 euros.

6- Joffreville : la jungle ! A 12 km de Sakaramy, l’ancien centre de repos du 3e REI semble avoir oublié les siens… A 100 mètres de le route principale de Joffreville, ce cimetière est profondément enfoui, et un mur de clôture disparait méthodiquement…Il semble qu’une mission militaire de la Réunion a effectué une remise en état il y a quelques années…Le coût d’une remise en état , aux dires du Fokontany (maire) de Joffreville serait d’environ 1000 euros…

Plus raisonnablement, avec 300 euros ce cimetière peut être remis à « neuf » et un entretien annuel : 200 euros… Voila donc ces quelques remarques qui accompagnent le reportage, mais, si de l’avis des autorités locales contactées, ces cimetières appartiennent à la France, qu’en pense la France ?

LEGIO PATRIA NOSTRA .

 

Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui5926
mod_vvisit_counterHier4844
mod_vvisit_counterCette semaine42111
mod_vvisit_counterSemaine dernière50109
mod_vvisit_counterCe mois125603
mod_vvisit_counterMois dernier270885
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098827081

Qui est en ligne ?

Nous avons 1602 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13491
Affiche le nombre de clics des articles : 18875800
You are here ARTICLES 2012 Dossier complet‏ des cimetières militaires français du Nord de Madagascar...