AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

2016




Nouvelle histoire de la Légion étrangère

Envoyer

Présentation de l'éditeur

La Légion étrangère, cette troupe d'élite composée de soldats étrangers commandés par des officiers français, mythique et enviée, est admirée par toutes les armées du monde. Depuis 1831, date de sa création, elle s'est distinguée sur nombre de champs de bataille. Du Mexique à l'Espagne, de l'Afrique du Nord à l'Indochine, des Émirats au Pacifique. Sans oublier la France, en 1870, puis pendant les deux guerres mondiales.
Ce livre raconte l'histoire officielle, mais aussi officieuse, de ceux qui se sont fait appeler les " képis blancs ", depuis l'origine du corps jusqu'à nos jours. Reconnaissables aujourd'hui à leur béret vert, ces soldats combattent pour la liberté dans le cadre des opérations extérieures et, face à la menace terroriste, assurent la sécurité dans les villes de France.
Pour la première fois depuis longtemps, la Légion étrangère est présentée dans sa globalité, à travers archives et récits inédits ou peu exploités : une toute nouvelle approche qui honore à juste titre ces " Français par le sang versé ", dont les portraits émaillent cet ouvrage.


A.G. A.A.A.LE. 2016

Envoyer

 

23. Generalversammlung 2016

Liebe Vereinsmitglieder

Die Informationen zur Generalversammlung vom 19. November 2016 im Restaurant Johanniter in Zürich sind nun aufgeschaltet.

 

Als Erinnerung die Informationen zu den Aktivitäten vom Samstag, 12. November 2016 auf dem Friedhof Manegg in Zürich. Ab 10.30 Uhr Besammlung beim Eingang zum Friedhof, ab 11.30 Uhr findet das Essen im Restaurant Engimatt statt.

Weitere Informationen sowie die Anmeldeunterlagen sind auf der homepage unter Termine 2016 hinterlegt.

 

Ich hoffe auf eine rege Teilnahme

 

 


"La Belle Epoque"

Envoyer

Y.S.


La légion étrangère : Une exception française

Envoyer

La légion étrangère : Une exception française | Made in France magazine

Par : Eric Beracassat.

La Légion Étrangère est sans conteste l’armée la plus efficace et plus admirée au monde. Enviée par toutes les nations, imitée mais sans succès , la Légion reste une exception made in France !

La légion étrangère : Une exception française

La légion étrangère : Une exception française

Les faits d’armes de ces « soldats français par le sang versé » sont impressionnants. Depuis 1831­, date de sa création, ­ plus de 35.000 légionnaires sont tombés au champ d’honneur ! Fière de ses traditions et fidèle à devise « Legio Patria Nostra », la Légion rassemble aujourd’hui pas moins de 81 nationalités différentes, des hommes aux origines diverses venus parfois de très loin porter le Képi Blanc.

La Légion a alimenté la littérature, le cinéma et beaucoup de fantasmes. Autrefois, les repris de justice et autre personnages peu recommandables pouvaient rejoindre ses rangs et construire une nouvelle vie sous une autre identité. Cette époque est révolue, cette armée, unique au monde, n’accepte pas de criminels ou de déclinants au casier judiciaire bien chargé désormais.

Une intégration réussie

Les candidats se bousculent à Aubagne au centre de recrutement, venus des contrées les plus éloignées on retrouve des Russes, des Chinois, des Israéliens et mêmes des tibétains. Mais avant de sentir « le sable chaud » les candidats doivent se soumettre à une enquête rigoureuse, à des tests physiologiques et physiques. Les candidats retenus signent alors un engagement de 5 ans, après cette période le légionnaire, peut, s’il le souhaite, demander la nationalité française et continuer à servir le France.

Ce corps d’élite demeure une famille, qui ne laisse personne sur le terrain ! Nous vous invitons à lire le code d’honneur du légionnaire, un serment que les soldats prêtent avant de rejoindre leur unité !

Le code d’honneur du légionnaire

  1. ­Légionnaire, tu es un volontaire servant la France avec honneur et fidélité.
  2. ­ Chaque légionnaire est ton frère d’arme, quelle que soit sa nationalité, sa race, sa religion. Tu lui manifestes toujours la solidarité étroite qui doit unir les membres d’une même famille.
  3. ­ Respectueux des traditions, attaché à tes chefs, la discipline et la camaraderie sont ta force, le courage et la loyauté tes vertus.
  4. ­ Fier de ton état de légionnaire, tu le montres dans ta tenue toujours élégante, ton comportement toujours digne mais modeste, ton casernement toujours net.
  5. ­ Soldat d’élite, tu t’entraînes avec rigueur, tu entretiens ton arme comme ton bien le plus précieux, tu as le souci constant de ta forme physique.
  6. ­ La mission est sacrée, tu l’exécutes jusqu’au bout et, s’il le faut, en opérations, au péril de ta vie.
  7. ­ Au combat tu agis sans passion et sans haine, tu respectes les ennemis vaincus, tu n’abandonnes jamais ni tes morts, ni tes blessés, ni tes armes.
La légion étrangère : Une exception française 2
La légion étrangère : Une exception française 1

Le pays de Marcel Pagnol est aussi le siège du musée de la Légion Étrangère

Musée de la Légion étrangère
Quartier Viénot, Chemin de la Thuilière
­ 13400 Aubagne

­ Tél. : 04 42 18 12 41

Horaires : du mercredi au dimanche 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00

Fermeture annuelle : de mi-décembre à fin janvier.

Le saviez-vous ?

Le jeune photojournaliste Édouard Elias, a réalisé un travail sur les légionnaires en déplacement en Centrafrique. Mais le reporter a tenu intégrer la Légion pour partager le quotidien des hommes du 2ème Régiment étranger d’infanterie, basé à Nîmes. De cette expérience unique, il a rapporté des images d’une humanité rare. 25 photographie ont été choisi pour être exposées « Un monde de fracture ».


Une compagnie de combat du 2e REP de Calvi en Côte d'Ivoire

Envoyer

Corse Net Infos - Pure player corse

Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Mercredi 7 Septembre 2016

Une compagnie de combat du 2e Régiment Etranger de Parachutistes de Calvi a dans le cadre d'une relève classique été envoyée en Afrique

Une compagnie de combat du 2e REP de Calvi en Côte d'Ivoire

L'information a été publiée par notre confrère de Dakaractu.com sous le titre "Alerte Gabon: Paris largue son 2e régiment de Légion Etrangère sur Libreville".
Et de poursuivre: " Selon nos sources, une compagnie du 2e Régiment étranger de parachutistes (REP) de la Légion étrangère, dirigée par le colonel saint-cyrien, Jean de Monicault et basée à Calvi, en Haute-Corse, a été mise en alerte Guépard.
Elle est prête à se rendre à Libreville dans les prochaines heures.  
Par ailleurs, le bâtiment de projection et de commandement (BPC) Dixmude et le patrouilleur Cdt Ducuing, actuellement présents dans les eaux ouest-africaines, se dirigent vers le Gabon après avoir vu leur dispositif renforcé par des équipes de protection et des équipes cynophiles.  
Enfin, les 450 hommes des ex-Forces françaises au Gabon (FFG) rebaptisées Eléments français au Gabon (EFG) peuvent être également mobilisés à tout moment".

Le service communication de l'Etat Major des armées précise se son côté qu'une compagnie de combat du 2e REP de Calvi a bien été envoyée en Cote d'Ivoire et ce dans le cadre d'une relève classique des troupes déployées en  Cote d'Ivoire. Concernant la situation au Gabon on confirme également que la France observe avec beaucoup d'attention la situation à Libreville  mais que pour l'heure l'intervention de cette compagnie du 2e REP n'est pas d'actualité.

Des îles...

Envoyer

Y. S.


Librairie de Pierre-Noël DURONSOY

Envoyer

Une expo à Marseille sur l'influence du vestiaire militaire dans la mode civile

Envoyer

Lignes de Défense

02.09.2016

 

Mission_Mode(25).jpg

Le musée de la Légion étrangère et le château Borély s’associent pour proposer une exposition mêlant deux univers attractifs mais a priori complètement contradictoires: la mode (théâtre du chic et de l’élégance) et la Légion étrangère.

"Mission mode, styles croisés", articulée autour de quatre thématiques (le thème saharienne, le thème camouflage, le thème kaki et le thème militaire), ouvrira ses portes du 16 septembre 2016 au 15 janvier 2017 et se déroulera sur deux lieux distincts : au musée de la Légion étrangère à Aubagne et au château Borély à Marseille.

mode légion.jpg

CHÂTEAU BORÉLY (Musée des Arts décoratifs, de la Faïence et de la mode – Château Borély 132, avenue Clôt-Bey, 13008 Marseille. Tél. 04 91 55 33 60/64):
Visites commentées : le dimanche à 15h (sauf le premier dimanche du mois). Tarif : 4€ + droit d’entrée au musée. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h. Fermeture hebdomadaire le lundi.

MUSEE DE LA LEGION (Chemin de la thuilière 13400 Aubagne. Tél. 04.42.18.12.41 /10.96):
Visites commentées de l’exposition : tous les mercredi à 15h Sans réservation. Tarif : gratuit. Ouvert du mardi au dimanche (10h-12h et 14h-18h). Fermeture hebdomadaire le lundi.

Pour en savoir plus, cliquer ici et accéder au site de l'expo.

Mission_Mode%20(16).jpg


Une fresque... dans un restaurant de Bamako...

Envoyer


A 66 ans, François part diriger bénévolement un collège en Zambie

Envoyer

Angers Mag - information, actualités locales, politique, culture, économie

Rédigé par Ralitsa DIMITROVA - Angers, le 26/08/2016

François Fraye a toujours aimé se consacrer aux autres. Cet ancien militaire, à la retraite depuis 2006, a déjà effectué plusieurs voyages humanitaires. Avec l'ONG Fidesco, l'homme de 66 ans part pour une mission de deux ans dans un petit collège technique en Zambie, où il assurera le rôle de principal.

François Fraye a déjà mis les pied en Afrique francophone mais la Zambie sera une première.

François Fraye a déjà mis les pied en Afrique francophone mais la Zambie sera une première.
A 66 ans, l’Angevin François Fraye a tout d’un aventurier. Ancien militaire pendant 36 ans, il fait partie de ces retraités qui ne veulent pas garder « les pieds dans les chaussons devant le canapé ». Le 1er septembre, le sexagénaire plein d’énergie s’envolera pour l’est de la Zambie, à Chikowa. Il part pour deux années de bénévolat avec l’association Fidesco, une ONG catholique de solidarité internationale. « Le temps de ma mission, je serai le principal d’un collège technique qui compte 80 élèves, âgés de 15 à 20 ans. Les jeunes Zambiens y sont formés à des métiers dans les domaines de l’agriculture, la technologie ou encore l’artisanat », explique François Fraye. Au quotidien, le bénévole s'occupera de l'organisation administrative, du recrutement des jeunes ainsi que des relations avec le diocèse de Chipota - ville à proximité de Chicowa - dont le collège est dépendant. 

Alors qu’il était encore militaire, François Fraye a servi au sein de la légion étrangère : en Allemagne, à l’époque du mur de Berlin, mais également en Afrique francophone et en Polynésie. En 2006, après avoir pris sa retraite de militaire, il s’investit au sein de la mission de l’EPIDE qui vise l’insertion sociale et professionnelle des jeunes les plus éloignés de l’emploi, près d’Autun. Après six années passées à encadrer les jeunes, François Fraye revient vers son Anjou natale et rejoint l’association Ordre de Malte, qui vient en aide aux personnes touchées par la maladie, le handicap, ou l’exclusion. Entre 2013 et 2014, il part ainsi pour une année au Togo, en tant que directeur d’hôpital. « J’avais très envie de m’investir dans une activité bénévole et solidaire c’est pour cela que je me suis tourné vers des associations comme celles-ci. »
"Ce sera certainement une expérience très enrichissante, aussi bien pour les Zambiens que pour nous les bénévoles"

En 2015, l’ancien militaire intègre l’ONG Fidesco à Angers, en vue d’un voyage l’année suivante, dans une destination encore inconnue. « Pendant un an, nous avions des entretiens avec les gens de l’association afin de parler de notre parcours  personnel pour ensuite nous attribuer une mission dans un pays partenaire», explique François Fraye qui a su sa destination il y a seulement un mois. Pour cette aventure, il sera accompagné par quatre autres Français qui interviendront en tant que formateurs au sein de l’établissement. Ce dernier contient non seulement un collège mais également une école primaire, un lycée et... un potager de deux hectares.

La Zambie est un pays anglophone, mais cela n’a pas freiné l'ambition de François Fraye. « Même si j’avais des bases d’Anglais, j’ai tout de même souhaité prendre quelques cours avant le grand départ, la langue est un défi supplémentaire mais cela ne m’inquiète pas. » Non marié, François s’est engagé pour deux années sans interruption en Zambie. Son départ approche à grands pas mais il reste discret quant à son état d’esprit. « Je suis très pris par les préparatifs en ce moment, je ne me laisse pas beaucoup de temps pour la réflexion mais ce sera une expérience très enrichissante, aussi bien pour les Zambiens que pour nous les bénévoles », affirme l'intéressé derrière un large sourire qui en dit suffisamment.

Page 7 sur 22

Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui10818
mod_vvisit_counterHier11547
mod_vvisit_counterCette semaine54215
mod_vvisit_counterSemaine dernière85715
mod_vvisit_counterCe mois343727
mod_vvisit_counterMois dernier455231
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/0913017854

Qui est en ligne ?

Nous avons 3295 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13907
Affiche le nombre de clics des articles : 26662606
You are here BREVES 2016