AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Castelnaudary. 150e anniversaire de la bataille de Camerone

Envoyer

Publié le 05/05/2013


C'est la fête à la Légion étrangère ce week-end. La traditionnelle fête de Camerone, célébration de la bataille du 30 avril 1863 à Camerone, au Mexique, voici 150 ans. Samedi matin avait lieu la cérémonie présidée par le général de corps d'armée Martial de Braquilandes en présence du secrétaire général Olivier Delcayroux, des élus locaux, des représentants des associations patriotiques.

Par chance, il faisait beau. Après la revue des troupes, ce fut la remise de képis blancs aux nouveaux légionnaires. Geste symbolique au moment de coiffer pour la première fois le képi blanc. C'est avec émotion qu'un ancien légionnaire, M. Munoz, a reçu la Médaille militaire. Puis le lieutenant Armand a récité le combat de Camerone. Et pour finir, le défilé toujours impressionnant, avec en tête la garde des pionniers avec barbe, hache et tablier de cuir couleur buffle. À midi, la kermesse pouvait ouvrir ses portes.

Petit rappel historique

Camerone est le nom d'une auberge mexicaine où le capitaine Danjou, officier de la Légion étrangère, se retrancha le 30 avril 1863, avec soixante-quatre de ses hommes pour résister à une armée mexicaine d'environ 2 000 soldats. Le capitaine Danjou refuse de se rendre et demande à ses hommes d'en faire autant. Le combat s'engage. Le capitaine Danjou est tué ainsi que trente-trois légionnaires. Les trente et un autres furent faits prisonniers. Les Mexicains déplorent plus de 300 tués et blessés.

Malgré l'échec de cette expédition, Napoléon III décida que le nom de Camerone soit inscrit sur le drapeau du régiment étranger et que les noms du capitaine Danjou, des sous-lieutenants Vilain et Maudet soient gravés en lettres d'or sur le mur des Invalides. Cette bataille dramatique en raison de la disproportion des forces et de sa fin tragique, a une valeur symbolique pour tous les légionnaires : «Respecter jusqu'au bout le serment fait à leur chef de ne jamais se rendre et de résister jusqu'à la mort». Courage, mission, sacrifice, respect de la parole donnée, honneur les valeurs de la Légion.

La fête de Camerone continue aujourd'hui à la caserne du capitaine Danjou. À 11 heures, ouverture de la kermesse ; à 18 h 30, tirage de la tombola ; à 21 heures fermeture des portes du 4e RE.

La Dépêche du Midi

Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui5352
mod_vvisit_counterHier15319
mod_vvisit_counterCette semaine5352
mod_vvisit_counterSemaine dernière89685
mod_vvisit_counterCe mois223903
mod_vvisit_counterMois dernier313217
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/0910823200

Qui est en ligne ?

Nous avons 2808 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13709
Affiche le nombre de clics des articles : 22509438
You are here PRESSE XXI° 2013 Castelnaudary. 150e anniversaire de la bataille de Camerone