AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Université d'été du Medef : quand les patrons philosophent

Envoyer

Laura Fort - 29/08/2012

Les dirigeants d'entreprises, hommes politiques et chercheurs invités à l'Université d'été du Medef vont devoir faire appel à toute leur verve et leur imagination pour disserter sur des sujets souvent baroques.

"Intégrer". Tel est le sujet choisi par le Medef pour son Université d'été, qui se déroule du 29 au 31 août sur le campus HEC à Jouy-en-Josas. Mais le titre sobre du programme et sa couverture présentée comme un document de travail avec des ratures, ne laisse rien présager de son contenu, un peu cynique, parfois psychédélique ou abstrait, souvent caustique et décalé. Mélangez la folie créatrice de Picasso, les lettres et l'absurde de Ponge, les châtiments et les rimes d'Hugo, et demandez le programme !

"Figures de l'exil"

Outre le discours d'ouverture très attendu du Premier ministre Jean-Marc Ayrault, et l'allocution non moins désirée du philosophe Bernard-Henri Lévy, ce mercredi est placé sous le thème du dedans et du dehors.
Alors que le président de Safran Jean-Paul Herteman et la ministre du Commerce extérieur Nicole Bricq devront jouer avec le thème des poupées russes et les "imbrications de notre monde", le nutritionniste Pierre Dukan s'attellera au développement du sujet "Figures de l'exil", épaulé par Christophe de Saint Chamas, général commandant de la Légion étrangère. "Qui est paria, qui est pionnier ?", explique le programme.
Dans le même temps, le PDG de la Société Générale Frédéric Oudéa et l'ancien ministre de l'Outre-Mer Hervé Mariton auront fort à faire avec le thème mystique "Par-delà l'en dedans et l'au dehors". Comprendre :
"Au-delà de l'entreprise : la dette
Au-delà du raisonnable : l'utopie
Au-delà de la responsabilité : la folie
Au-delà de l'entendement : l'horreur
Au-delà de la vie : l'instant de la mort"
Quant à Me Dupond-Moretti, au maire de Bordeaux Alain Juppé, au PDG de Total Christophe de Margerie et au vice-président de la Commission européenne Olli Rehn, ils se retrouveront sous l'arbre à palabres pour dénouer "fil rouge et lignes jaunes".

"Sans argent, comment s'enrichir ?"

Jeudi, les thèmes ne seront pas moins philosophiques. "Sans argent, comment s'enrichir ?" et "Avec de l'argent, comment partager ?" : voilà les questions auxquelles devront répondre Jérôme Cahuzac, ministre du Budget, et Xavier Bertrand, ancien ministre du Travail et de la Santé. De son côté, Michel Sapin, ministre du Travail, ergotera sur un sujet d'actualité, avec la publication récente des chiffres du chômage : "Avec ou sans travail".
Les envolées lyriques ne devraient pas manquer du côté de la conférence "Avec ou sans âme", qui réunit Roselyne Bachelot, un évêque, un philosophe, la conservatrice du musée d'art moderne de Lille et le directeur du Théâtre du Rond-Point.
Le Medef introduit ainsi le sujet :
"Le monopole de l'âme
Qui y prétend ?
Les nouveaux Robespierre
"La force injuste de la loi"
Les ravages de l'utopie
Le trafic d'âmes
L'âme trafiquée"

"Chronique de la vie commune avec les robots"

Tandis que le président d'Areva ergotera sur "Trop ou pas assez de secrets", le président du Agricole Jean-Marie Sander, aidé de l'ancien entraîneur de l'équipe de France de handball Daniel Costantini, tenteront de répondre à des questions de tri sélectif : "L'homme est-il devenu le mauvais génie de la sélection naturelle, ou son bon génie ? La concurrence est-elle la meilleure des sélections ?".
Quand Laurent Dassault, Fleur Pellerin, la ministre déléguée aux PME et à l'Economie numérique, et le secrétaire général de Force Ouvrière Jean-Claude Mailly, s'essaieront à une "Chronique de la vie commune avec les robots".
Surveiller ou punir ? Pierre Moscovici, ministre de l'Economie, et Michel Pébereau, président d'honneur de BNP Paribas, croiseront quant à eux le fer sur le thème de l'autorité : "Doit-on négocier avec les dictateurs ? Et commercer ?"
Entre exercice de style et de communication, le ballet contemporain de l'Université d'été promet donc encore des débats atypiques et débridés.
"Mais dans quels mondes vit-on ?!!!". "La nuit de l'infini restera-t-elle noire ? Ou éclairera-t-elle notre avenir ?"

Lire le programme de l'Université d'été du Medef 2012 ici

Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui4537
mod_vvisit_counterHier5139
mod_vvisit_counterCette semaine34775
mod_vvisit_counterSemaine dernière38358
mod_vvisit_counterCe mois137040
mod_vvisit_counterMois dernier166506
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/0915191185

Qui est en ligne ?

Nous avons 2274 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 14180
Affiche le nombre de clics des articles : 31475966
You are here PRESSE XXI° 2012 Université d'été du Medef : quand les patrons philosophent