AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

MAJUNGA

Envoyer

Le Monde illustré du 12/01/1895

 

MAJUNGA

 

Majunga, ou Majangaye, comme on l'appelle quelquefois, est la ville la plus importante de le côte ouest de Madagascar. Elle est située dans la partie nord - ouest de cette île, à l'entrée de la vaste baie de Bombetoke.

La rivière Betsiboka, une des plus importantes de ce pays et dont l'un des affluents, l'Ikopa, prend sa source près de Tananarive, a son embouchure au fond de cette baie. Cette rivière est en partie navigable et, pendant la saison des pluies, des embarcations assez fortes peuvent facilement remonter jusqu'au grand village de Mahevatanena, qui se trouve à peu près à moitié de la distance qui sépare Majunga de Tananarive.

La ville de Majunga, fondée par des Arabes, il y a plusieurs siècles, est la seule de Madagascar qui possède des maisons en pierres. Elle s'étend au bord de la mer, et se compose de quelques rues où habitent, dans des maisons de construction arabe, les négociants européens ou indiens; ces derniers nombreux.

Autour et s'étendant surtout dans l'est, se trouve le grand village de Marofetra dont les paillottes abritent une nombreuse population composée de Makoas, de Sakalaves et de Comoriens. La plupart des habitants professent la religion musulmane, et la ville possédait autrefois trois mosquées. Il n'en reste que deux, en assez triste état, mais assidûment fréquentées.

Les Hovas résident dans un village dont les maisons se groupent autour d'un fort délabré, résidence du gouverneur. Ils ne sont pas nombreux.

Le climat de Majunga est chaud, mais sain. L'année se partage en deux saisons : l'une sèche l'autre pendant laquelle il pleut abondamment. Cette dernière, qui s'étend de novembre à mars, est la plus chaude, mais la température est souvent rafraîchie par la brise de mer.

Les environs de Majunga sont assez accidentés et se composent de collines peu élevées séparées par de profonds ravins qui se transforment en torrents pendant la saison des pluies. La campagne est parsemée de manguiers élevés qui s'élèvent, tantôt isolés, tantôt groupés en bouquets, et qui donnent d'excellents fruits. On trouve également quelques baobabs.

Majunga est le centre d'un commerce important et sert d'entrepôt aux produits qui s'importent, ou s'exportent des riches régions du Boeni et de l'Ambongo.

Ces deux contrées sont séparées par le Betsiboka, et l'Ambongo, qui se trouve sur la rive gauche, est complètement indépendant. Le lieu où se font surtout les échanges s'appelle Maroway, mot qui veut dire: où il y a beaucoup de caïmans, et cette dénomination est parfaitement justifiée par le nombre incroyable de ces amphibies que l'on rencontre dans les eaux de l'Arroyo sur le bord duquel se trouve ce village. La population est au moins aussi nombreuse que celle de Majunga, et on y trouve beaucoup d'Indiens. Ces derniers, parmi lesquels se trouvent des maisons de commerce fort sérieuses, sont répandus dans toute la région et font le trafic d'échanges avec les Sakalaves.

Le poste de Majunga est très fréquenté par des boutres qui y transportent des produits recueillis sur les divers points de la côte. On y voit assez souvent aussi des boutres arabes qui, après avoir transporté dans la baie de Baly un chargement d'esclaves achetés à la côte Mozambique, viennent se ravitailler.

L'un des plus grands marchands d'esclaves, Louis Dantary, occupe une vaste maison isolée, le plus souvent close, mais qui s'anime lors de la présence des boutres négriers.

Il y a peu d'Européens à Majunga et tous, à l'exception du consul britannique, sont Français; leur nombre est d'environ une dizaine.

L. PERRIER.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui3354
mod_vvisit_counterHier4489
mod_vvisit_counterCette semaine7843
mod_vvisit_counterSemaine dernière32211
mod_vvisit_counterCe mois12750
mod_vvisit_counterMois dernier143727
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/0914626048

Qui est en ligne ?

Nous avons 1303 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 14178
Affiche le nombre de clics des articles : 30106709
You are here PRESSE XIX° 1895 MAJUNGA