AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

1859

Le chien de la légion étrangère.

Envoyer

Le Monde illustré

13/08/1859

Un officier de la légion étrangère avait amené d'Afrique en Italie son chien Fidèle, qui devait partager ses dangers et ses triomphes. Fidèle est l'ami de tout le bataillon, mais il est dévoué surtout à l'officier: c'est un vétéran des campagnes algériennes, et, le jour du combat, il n'a jamais fait quartier aux burnous des Kabyles. Toujours marchant à la tête du bataillon, où se trouve son maître, il a jappé la victoire jusqu'au jour de la bataille de Solferino.

Le 24 juin, au moment où le bataillon de la Légion étrangère s'élançait à l'attaque d'une redoute, l'officier tombe frappé d'une balle en pleine poitrine. Le chien, emporté par son ardeur et l'élan du bataillon tombe à son tour à quelques pas plus loin. Mais le courage lui revient, il trouve dans son attachement la force de se traîner encore et d'aller mourir sur le corps inanimé de son ami. Paix à leurs cendres, ils sont morts contents tous deux, car tous deux sont morts en un jour de victoire.

MAXIME VAUVERT.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui534
mod_vvisit_counterHier7754
mod_vvisit_counterCette semaine26564
mod_vvisit_counterSemaine dernière47757
mod_vvisit_counterCe mois81615
mod_vvisit_counterMois dernier229860
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/098512208

Qui est en ligne ?

Nous avons 1844 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13487
Affiche le nombre de clics des articles : 18342384
You are here PRESSE XIX° 1859