AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

2020

La Newsletter 20/04 de l'AALEME.

Envoyer

La Newsletter 20/04 de l'AALEME.

A REDIFFUSER SANS MODÉRATION

Décès du Capitaine(er) Karel STEMBERGER

Jeudi, 04 Juin 2020 19:44

Mme Angèle STEMBERGER, née CALI, son épouse ; Karline, Marie-Christine, Ludovic et Babeth, ses enfants ; ses 11 petits-enfants et 5 arrière-petits-enfants ont la grande tristesse de vous faire part du décès de Monsieur
Karel STEMBERGER, capitaine de la Légion Étrangère à la retraite survenu le 29 mai 2020, à l'aube de ses 91 ans.

 

La cérémonie religieuse sera célébrée le vendredi 5 juin 2020, à 9 h 30, au complexe funéraire de Grammont, suivie de la crémation.


Au vu des circonstances sanitaires, les obsèques se dérouleront dans l'intimité familiale.


S.F MONTPELLIER MEDITERRANEE METROPOLE


Domaine de Grammont SAEML SFMA
04.67.22.83.83 - Nuit : 06.11.51.42.45

Réunion mensuelle du mois de Juin 2020

Dans l'Arrêté de réouverture bâtiments et équipements publics de Castelnau-le-Lez, son maire, fixe au 8 juin 2020, la réouverture de l'espace les Chênes.

En y joignant le décret 2020-663 du 31 mai prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19

Je vous propose donc, pour ceux qui le souhaitent, de nous retrouver le vendredi 12 juin 2020 à 20H00, salle Général Michel Poulet.


La Newsletter 20/03 de l'AALEME.

Envoyer

La Newsletter 20/03 de l'AALEME.

A REDIFFUSER SANS MODÉRATION

Malgrès cette période difficille...

Joyeux Camerone à toutes et tous, dans des conditions pas plus difficile que nos anciens de la 3e du 2e REI...

Penez soin de vous, pour Nous... Pour vous...

More Majorum...

Camerone 2020 : s'engager pour vaincre

Mercredi, 22 Avril 2020 17:38

"Cette année, le contexte exceptionnel et la crise que nous affrontons, feront que nous célébrerons la 157e commémoration du combat de Camerone autrement"

En 2020, la Légion célèbre les 80 ans de la 13e Demi-brigade de Légion étrangère et les 100 ans du 4e Régiment étranger. A l'heure de commémorer le 157e anniversaire du combat de Camerone, les symboles portés par ces deux anniversaires résonnent avec force dans le monde légionnaire.

Le 30 avril 1863, à Camerone au Mexique, la compagnie du capitaine Danjou s'engage corps et âmes pour vaincre l'ennemi, malgré des circonstances défavorables : une terre aride, un climat étouffant, une compagnie désignée haut-le-pied, des cadres dont la spécialité n'est pas le combat, une poignée de légionnaires déterminés face à des centaines d'hommes. Et voilà la Légion étrangère qui rentre dans sa légende. Elle y entre par l'engagement sans réserve de ses légionnaires, qui s'engagent pour le fanion, pour l'honneur, pour les camarades, pour le chef, pour respecter la parole donnée. Mais surtout pour vaincre : on peut toujours arguer du fait que ces braves, submergés par le nombre et ayant combattu jusqu à l'extrême limite de leurs forces, aient tactiquement perdu. Mais la mission est sacrée et elle est remplie, car les légionnaires de Danjou, en fixant l'ennemi, ont permis le passage du convoi, ce qui fut essentiel pour la suite du conflit. C'est justement en cela que Camerone possède toutes les caractéristiques du combat fondateur, concentrant les plus hautes vertus militaires, inspirant sans cesse, portant en lui et à travers les âges l'héritage sacrificiel, non pas des causes perdues, mais des causes qui méritent d'être défendues jusqu'au bout.

S'engager avec les Français libres pour vaincre le nazisme, tel fut l'élan qui portait les héritiers de Camerone en 1940. À son retour de Norvège, la 13e DBLE trouve une situation fort confuse. Convaincu que le Légion doit continuer le combat, le lieutenant-colonel Magrin-Vernerey, dit Monclar, offre le choix de poursuivre la lutte. La moitié des effectifs se rallie à la France libre. L'épopée de la 13e DBLE traverse l'Erythrée, la Syrie, sauve l'honneur à Bir Hakeim. Son chef de corps emblématique, Dimitri Amilakvari, tombe au champ d'honneur lors de l'attaque du Quaret d'El Himeimat. La campagne d'Italie, les actions d'éclat de Radicofani et la campagne de France achèvent de lier la Légion étrangère à l'Ordre de la Libération : 97 compagnons sortiront de ses rangs, mêlant à jamais l'unité et l'Ordre dont la France célèbre cette année le même anniversaire.

En Indochine, deux autres chefs de corps renom tomberont à sa tête, Gabriel Brunet de Sairigné et Jules Gaucher, portant haut l'héritage de cette Phalange Magnifique qui compte à ce jour plus de 3 700 tués au combat.

Enfin, s'engager dans la Légion étrangère pour vaincre dans la vie reste l'objectif de ceux qui viennent chercher dans nos rangs une seconde chance. Le 4e Régiment étranger, école et creuset de la Légion, fonde l'ensemble de ses savoir-faire sur une règle simple : la Légion ne transforme pas les hommes, elle les révèle à eux-mêmes. Vaincre ses appréhensions, dominer ses peurs, repousser ses démons, travailler sur ses défauts ou ses faiblesses, faire connaissance avec ses propres limites en s'engageant à la Légion étrangère, c'est cheminer résolument sans regarder en arrière. Un de nos grands anciens, qui sauta sur Dien Bien Phu et fut prisonnier du Vietminh, me disait : « la Légion m'a appris à accepter ce que l'on ne pouvait pas changer et à sans cesse aller de l'avant ». Commencer une vie de légionnaire, choisir un nouveau départ, c'est accepter la page blanche, la remise en cause et faire de l'humilité et de la dignité le terreau de son engagement au service de la France. Marcher dans les pas de ses anciens, c'est aussi être prêt, à tout moment, à écrire une page de gloire de l'Histoire de France.

Cette année, le contexte exceptionnel et la crise que nous affrontons, feront que nous célébrerons la 157e commémoration du combat de Camerone autrement, en communion avec ceux qui sont en opération, avec ceux qui se relèvent d'une blessure ou ceux qui luttent contre le maladie loin de leurs camarades. Le 30 avril prochain sera donc un Camerone particulier, comme il en existe tant dans la vie des légionnaires, dont la vocation n'est pas la routine et qui, où qu'ils soient, quoi qu'ils fassent, ont plus particulièrement ce jour-là, le cœur tourné vers le sacrifice des hommes du capitaine Danjou.

 

Général de division Denis Mistral,
commandant la Légion étrangère
(Editorial du magazine Képi-blanc N° 830)

Chers Anciens, mes chers compagnons,

Mercredi, 22 Avril 2020 17:15

https://www.legionetrangere.fr/images/MRT1/Gal_RG_2.jpg

 

Nous sommes à dix jours de Camerone, nous nous apprêtons à commémorer le 157e anniversaire du combat de Camerone dans des conditions exceptionnelles. Confinés en vase clos jusqu’au 11 mai, nous sommes dans une situation peu commune. Mais malgré les regrets que nous formulons entre nous pour ce moment bizarre, nous, anciens de la Légion étrangère, témoignons que ce sont les épreuves qui ont forgé nos unités depuis cent quatre-vingt-neuf ans.

Nos pensées affectueuses vont vers nos malades et nos isolés, les veufs et les veuves. La mystérieuse épreuve actuelle nous invite à réfléchir sur « le sens de l’homme », sur la perspective qui nous est donnée par la Légion, et sur l’usage que nous faisons de notre liberté. Isolé pour ce 30 avril, chacun reste debout, se recueille et se souvient. Nous savons que nos jeunes à Barkhane, en Guyane, en Opex et en Opint remplissent la mission.

Il y a 66 ans nos aînés tenaient les tranchées de Dien Bien Phu et se levaient pour contre-attaquer.

Les derniers de ces fiers vétérans de la 13e DBLE, du 2e et 3e REI, du 1er et du 2e BEP sont toujours là avec nous, en France, en Allemagne, en Espagne, en Italie ou en Belgique. Ce sont comme l’a dit le prince Aage de Danemark, officier de Légion, les « Moines de la Grande Aventure » qui maintiennent entre eux du matin au soir cette part d’héroïsme sur tous les plans, dans le tragique et dans la « rigolade ». Après la chute du camp ils ont rejoint les prisonniers de la RC4, survivants d’une captivité de quatre ans dans la jungle.

L’un de ces survivants, le Colonel Bernard Grué a intitulé son livre de guerre « L’espoir meurt en dernier ». Jeune lieutenant du 3e REI à Dong Khé, il résista avec ses légionnaires aux attaques viet-minh pendant deux jours et deux nuits, puis il tomba deux fois blessé. Le récit qu’il fait de sa captivité n’est pas haineux mais toujours teinté d’humour et d’optimisme courageux. Un récit d’homme, à hauteur d’homme. Une Légion qui est aussi une âme, une amitié, peut être une mystique. Aujourd’hui pensionnaire aux Invalides, Grand-officier de la Légion d’honneur, Bernard Grué nous accueille en souriant, il apparaît comme une leçon de survie, d’espérance et d’humanisme. Il porte le béret vert et garde le sens de la solidarité légionnaire.

A vous tous je souhaite un « Bon Camerone » dans ce contexte exceptionnel de 2020 qui fera que nous le célébrerons autrement. Pour ce Camerone particulier nous serons seuls, mais debout, venus du monde entier, « More Majorum », à la manière de nos vétérans encore tout rayonnants de la lumière qu’en avançant dans la carrière ils ont su faire naître en eux.

Semper fidelis.

Général de division (2s) Rémy Gausserès président de la FSALE.

Camerone «autrement» !

Participez à la commémoration du combat de Camerone 2020 sur nos réseaux sociaux, du 28 au 30 avril.

 

Cette année, la situation de crise dans laquelle nous nous trouvons nous amène à fêter Camerone autrement. La Légion étrangère est déployée sur plusieurs fronts : au Sahel, ailleurs dans le monde, sur le territoire national dans le cadre des opérations Sentinelle et Résilience. Pour beaucoup de légionnaires, ce Camerone 2020 sera donc un Camerone « en opérations ».

Au commandement de la Légion étrangère (COMLE) et dans les régiments, nous œuvrons tous pour que la Légion étrangère garde sa pleine capacité opérationnelle pour qu’elle soit prête, en permanence. Nous voulons aussi que nos familles, nos anciens, nos frères d’armes et nos amis soient totalement épargnés par cette pandémie.

C’est pourquoi la 157ème commémoration du combat de Camerone se tiendra sans public et dans le strict respect des gestes barrière : le grand rassemblent de la Maison Mère, les cérémonies régimentaires, l’ordre serré, les repas de corps et les kermesses ne se feront pas. A Aubagne, le porteur de la main, l’ex adjudant-chef ENDE et les accompagnateurs, l’ex-sergent VERESS, l’ex-légionnaire TEPASS, le major DEUTSCHMANN, les caporaux-chefs MILINKOVIC et RAYAPIN ne seront pas présents.

Mais, nous ne voulons pas que ce Camerone 2020 ressemble à Camerone 1961 ; seule année depuis 1947 où la main n’a pas été présentée à la Troupe.

Nous ne voulons pas que nos anciens, confinés chez eux, loin de leurs camarades, aient le sentiment d'être oubliés et se sentent tristes ou nostalgiques.

Nous ne voulons pas que nos amis, notre public, présents à nos côtés depuis des années, ne puissent assister à cette belle liturgie du courage et de la loyauté.

Alors, nous avons voulu que le combat de Camerone soit commémoré dignement ; que la main du capitaine DANJOU soit présentée aux légionnaires ; que la geste de Camerone soit racontée à chacun d'entre vous. Nous avons la force de nos symboles et nos outils de communication numérique nous permettent aujourd’hui de maintenir la cohésion au-delà de la distanciation nécessaire à la sécurité de chacun.

Dans le huis-clos du quartier Viénot, le 30 avril, à Aubagne, 03 officiers, 05 sous-officiers et 57 légionnaires seront présents sur la voix sacrée du quartier Viènot. Ils représenteront l'exact effectif de la 3ème compagnie de 1863, celle qui honora la mission jusqu'au sacrifice suprême, avec fidélité. Le major Luis BALANZAT, président des sous-officiers de la Légion étrangère, présentera la main du capitaine Danjou à cette compagnie très symbolique. Il remontera la voix sacrée au pas du tambour qui rappellera le tambour Lai de Camerone. A 12h00 - heure à laquelle tombe le capitaine Danjou dans l’hacienda de Camarón de Tejeda le 30 avril 1863 - nous diffuserons le reportage de cette sobre et très courte commémoration.

 

*

Nous partageons avec vous ce Camerone 2020 « autrement » sur nos réseaux sociaux, dès le 28 avril, par le biais de plusieurs publications. Vous pouvez, dès à présent, écrire vos commentaires sur notre évènement Facebook www.facebook.com/events/2579322008991359/ et nous accompagner sur le #Camerone2020.

*

Retrouvez l’actualité Légion sur www.legion-etrangere.com

 

SUIVEZ LES ACTUALITES DE CAMERONE 2020 SUR NOS RESEAUX SOCIAUX

Visite virtuelle du Musée de la Légion étrangère

Mercredi, 29 Avril 2020 02:49

Grâce à Internet, il est désormais possible de se cultiver… sans même bouger de son canapé. Le Musée de la Légion étrangère vous souhaite une agréable visite virtuelle.

Visite virtuelle du Musée de la Légion étrangère


Ce qui est en ligne depuis la dernière Newsletter...


La Newsletter 20/02 de l'AALEME.

Envoyer

La Newsletter 20/02 de l'AALEME.

A REDIFFUSER SANS MODÉRATION

Annulation de l'AGO de l'AALEME.


Le récent développement de l'épidémie de CORONAVIRUS, et les mesures gouvernementales successives, m'amène à annuler l'Assemblée générale de l’AALEME prévue le Samedi 21 mars 2020.


Prenez soin de vous en observant strictement les mesures préventives édictées.


FL.

Ce qui est en ligne depuis la dernière Newsletter...


La Newsletter 20/01 de l'AALEME.

Envoyer

La Newsletter 20/01 de l'AALEME.

A REDIFFUSER SANS MODÉRATION

Assemblée Générale ordinaire 2020 de l'AALEME.

 

Le samedi 21 mars 2020, Restaurant Les Templiers, 125 Rue du Fenouil, 34130 Saint-Aunès.

 

10H30 accueil. Café au bar. Paiement des cotisations 2020 et, mise à jour si nécessaire.

11H00 assemblée générale ordinaire.

Ordre du jour :

1 - Minute de Silence,

2 - Le rapport moral du secrétaire général,

3 - Le rapport du trésorier sur la situation financière,

4 - Le rapport du vérificateur aux comptes,

5 - Le plan d’emploi des ressources pour l’année à venir,

6 - Le renouvellement, par tiers du conseil d’administration,

7- Élection au sein du bureau

 

 

11H30 accueil des AALE.

11H45 apéritif.

12H30 : Repas.

 

Menu : Menu du jour du restaurant. Pendant l'apéritif, un choix de 4 plats pour l'entée et le plats de résistance vous sera proposé.

 

 

Prix : 36€.

 

Pour les membres de l'AALEME, à jour de leurs cotisations, l'amicale participe à auteur de 4€ au prix du repas, 32€. Conseil d'administration du 6 mars 2020.

 

A régler auprès de notre trésorier, avant le mercredi 18 mars 2020, 12H00.


A l'adresse suivante : Trésorier de l'AALEME, Espace les Chênes, 8 chemin des chênes, 34170 Castelnau le Lez.

 

Mobile du Trésorier : 07 84 42 42 05

 

En cas d'absence ou d'empêchement : pouvoir pour l'AGO 2020.

 

Ce qui est en ligne depuis la dernière Newsletter...


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui2987
mod_vvisit_counterHier6082
mod_vvisit_counterCette semaine51729
mod_vvisit_counterSemaine dernière82091
mod_vvisit_counterCe mois76275
mod_vvisit_counterMois dernier294058
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/0910362355

Qui est en ligne ?

Nous avons 1928 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13629
Affiche le nombre de clics des articles : 21780555
You are here AALEME LES NEWSLETTERS DE L'AALEME 2020