AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Mexique: commémoration franco-mexicaine de la bataille de Camerone

Envoyer

Publié le 30 avril 2013

Cette bataille du 30 avril 1863 au cours duquel moururent 50 soldats français est un événement fondateur de la Légion,

célébré chaque année par tous les régiments. PHOTO BORIS HORVAT, AFP

Les autorités mexicaines et françaises, militaires et civiles, ont commémoré ensemble mardi le 150e anniversaire de la bataille de Camerone, dans l'État de Veracruz, à l'est du Mexique,  sur les lieux où 62 légionnaires français résistèrent à 2000 soldats mexicains lors de l'expédition française au Mexique.

Le ministre français délégué aux Anciens combattants, Kader Arif, a participé à cette cérémonie qui a commencé au mausolée franco-mexicain, avec la présence d'un détachement de la Légion étrangère et des cadets de l'école militaire navale mexicaine Anton Lizardo, qui ont ensuite défilé ensemble dans le petit village.

L'ambassadeur de France à Mexico, Elisabeth Beton-Delègue, a souligné que cet hommage était devenu au fil des années «une fête de l'amitié entre les deux pays, basée sur l'héroïsme et le respect de l'ennemi».

Cette bataille du 30 avril 1863 au cours duquel moururent 50 soldats français est un événement fondateur de la Légion, célébré chaque année par tous les régiments.

Chargés de protéger le passage d'un convoi de ravitaillement des troupes françaises qui assiégeaient la ville proche de Puebla, les légionnaires retranchés dans une hacienda du village de Camaron de Tejeda firent le serment de se battre jusqu'à la mort.

Après une journée d'affrontement, les six derniers encore en état de combattre refusèrent de se rendre et chargèrent les Mexicains à la baïonnette.

Les légionnaires tués à Camerone étaient principalement d'origine belge, suisse, allemande ou hollandaise, seuls leurs trois officiers étant de nationalité française.

Des extraits de la relation de ce combat par le colonel mexicain Francisco de Paula Milan, qui était à la tête des 2000 soldats mexicains, ont été lus pendant la cérémonie. Le colonel y rend hommage au courage des Français qui avaient décidé de «se battre et ne jamais se rendre».

«Quand s'approche la date, nous racontons cette histoire (...) Cela est utile aux enfants parce que les valeurs se perdent», a dit à l'AFP l'institutrice Patricia Alarcon de l'école du village, qui porte le nom du colonel de Paula Milan.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1168
mod_vvisit_counterHier4484
mod_vvisit_counterCette semaine33304
mod_vvisit_counterSemaine dernière48649
mod_vvisit_counterCe mois156875
mod_vvisit_counterMois dernier216929
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/099075282

Qui est en ligne ?

Nous avons 933 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13546
Affiche le nombre de clics des articles : 19270625
You are here PRESSE XXI° 2013 Mexique: commémoration franco-mexicaine de la bataille de Camerone