AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Tourcoing: Robert Blondeel, fidèle tambour-major

Envoyer

Publié le 30/09/2013

Robert Blondeel a été honoré pour son travail au sein de la batterie-fanfare scolaire.

Tourquennois dans l’âme, Robert Blondeel est né le 23 décembre 1924. Passionné de musique dès sa plus tendre enfance, il concrétise sa passion en entrant à la clique scolaire à l’âge de 11 ans (1935). Durant la guerre, il joue du clairon dans les rangs de la légion étrangère. Une fois démobilisé, il retourne à ces premières amours et rejoint la clique qui deviendra plus tard la batterie-fanfare scolaire.

Robert aime tellement la musique qu’il jouera de plusieurs instruments. Mais ce qui fait sa gloire, ce n’est pas un instrument de musique mais plutôt une canne, celle de tambour-major. Fidèlement pendant des années et encore récemment, il défilait à la tête de la batterie-fanfare. Il a la réputation d’un lancer de canne exceptionnel. « Il la lance si haut, murmure une mauvaise langue, que la fanfare était obligée de s’arrêter et d’attendre qu’elle retombe ». Mais lorsque l’on dit que Robert Blondeel est l’âme de la formation, c’est une réalité dont il est fier.

Ce fou de musique a aussi son franc-parler et ses avis, mâtinés de son expérience et de son humour, sont très écoutés par les musiciens. Il faut dire que très peu pourront se vanter d’avoir comme lui, plus de 70 ans dans la musique. C’est donc sur le célèbre pas et la musique de la Légion étrangère, interprétée par la scolaire que Robert est entré dans la salle des fête de la mairie ce samedi, menant les porte-drapeaux vers la scène. Une double cérémonie y était prévue en son honneur. Des mains de Jacqueline Vermere, présidente de la Société académique des arts, sciences et lettres, il s’est vu remettre la médaille d’or de la Société.

Après quoi, Michel-François Delannoy, maire, lui a remis la plaquette de la ville : « La plus haute distinction que la ville puisse remettre à l’un de ces enfants et Robert, tu l’as bien méritée », a-t-il conclu. Pour rendre hommage à un ancien, la Légion était représentée par la présence de son drapeau et un légionnaire en grande tenue.


Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1934
mod_vvisit_counterHier5732
mod_vvisit_counterCette semaine7666
mod_vvisit_counterSemaine dernière37502
mod_vvisit_counterCe mois168739
mod_vvisit_counterMois dernier216929
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/099087146

Qui est en ligne ?

Nous avons 1212 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 13546
Affiche le nombre de clics des articles : 19286718
You are here PRESSE XXI° 2013 Tourcoing: Robert Blondeel, fidèle tambour-major