AALEME

Légionnaire toujours...

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Bulletin web 2009

Envoyer

 

 

 

1

Envoyer

Numéro 3/2009  

                         Mois d'octobre 2009                        

3e trimestre 2009

Amicale des Anciens de la Légion Etrangère

 

de Montpellier et Environs

Président d’honneur : Jean Sarrabère.

Président honoraire : Georges Lannuque.

Vice-président honoraire : Martin Ebert.

Conseil d’administration :

Président : François Le Testu. Vice-présidents : Roger Penot. Frank Demske. Secrétaire général : Jean-Paul Michel. Trésorier : Simone Lemarié. Secrétaire adjoint : Stéphane Bouchereau. Porte drapeau : Marcel Mahaux. Porte drapeau suppléant : José Roma. Président du comité d’éthique : Michel Douls. Président du comité médico-social : Christian Bonnet. Boutiquière : Monique Sauren. Conservateur du musée : Yves Doutre. Membres : Philippe Félip. Gérard Mercier. Lucien Lecerf.

Comité d’éthique : Michel Douls. Jean Sarrabère. Philippe Félip. Georges Lannuque. Roland Jean-Richard, Martin  Ebert, Marcel Mahaux.

Comité médico-social : Christian Bonnet. Yves Doutre. Yvette Retout. Jean-claude Coin.

Adresse postale :   A.A.L.E.M.E. , BP 26, 34920 LE CRES

Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Site : http://www.entente-combattants-herault.com/legion.html

Siège et réunion : Maison du Combattant à Castelnau le Lez, Place du Marché.

Date de réunion : le 1er vendredi de chaque mois, à 20 heures, (sauf juillet et Août). 

Sommaire : 

- page 3 : Le mot du président.

- page 4 : Historique de la Maison du Légionnaire.

- page 5 : Suite de l’historique de la Maison du Légionnaire.

- page 6 : Visite guidée de la maison du Légionnaire.

- page 7 : C’est aussi sur…http://www.maison-legionnaire.com/

- page 8 : Photos du méchoui.

- page 9 : Photos du méchoui.

- page 10 : Photos du méchoui.                                       

- page 11 : Compte-rendu d’activités. Prévisions. CA. Carnet.

- page 12 : Le groupement Charton.

 

Vous avez des photos que vous aimeriez faire partager, envie d’écrire, transmettez vos projets sous forme informatique à l’adresse Email de l’amicale : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , ou par courrier à l’adresse postale.


2

Envoyer

Le mot du président

Solidarité…

« Chaque ancien légionnaire reste mon compagnon d'armes, quelle que soit sa nationalité, sa race ou sa religion. »

 

« Je lui manifeste toujours l'étroite solidarité qui doit unir les membres d'une même famille. »

 

Solidaire, lorsque quatre amicales décident de faire découvrir à leur membres, cette maison méconnue, la leur… la Maison du Légionnaire.

 

Solidarité, lorsque l’organisation en est confiée aux pensionnaires, afin de leur permettre de dégager des bénéfices dont ils ont grand besoin pour entretenir cette vielle Dame.

 

Fraternité…

Ce lien, fraternel et naturel,  qui implique tolérance et respect mutuel des différences, contribuant ainsi à la cohésion, lien qui comporte une dimension affective, de ceux qui ont vécu et partagé sous notre grenade à sept flammes, ces instants qui font l’Histoire.

 

Quelle meilleure preuve que ces images, plus loin, ou le mélange des amicales, des générations, dans la joie, des retrouvailles ou des rencontres, illustre cette appartenance indéfectible à cette exception Française, car le courage fut leur vocation, l’Honneur et la Fidélité leur devise.

 

Moments d’émotion, aussi, car au détour d’une conversation, revivaient ceux qui, de leur sang versé, sur une terre lointaine, avaient marqué ainsi, leur engagement personnel et le respect, de cette « Parole » donnée…

Merveilleuse journée, à l’ombre des pins, bercée par le chant des cigales, où il fallait « la très grande amour et la religion » pour savourer la quintessence de ces instants.

 

Merci Christian, merci aux pensionnaires de la Maison du Légionnaire pour ces instants de pur bonheur.

 

Ce bulletin vous est dédié.

 

FL.

 

Tout le monde peut devenir membre de la Maison du légionnaire, il suffit de s'acquitter de la cotisation annuelle qui est de 10 euros. Vous recevrez une carte plastifiée à votre nom et deux exemplaires de "L'Echo de la Vède".


3

Envoyer

Historique de la Maison du Légionnaire sur                   

 

 

L’ENTRAIDE LEGIONNAIRE

 

1930 : une fois libéré, l'ancien légionnaire se doit de trouver du travail s'il veut pouvoir subvenir à ses frais quotidiens et, nouveau pour lui, à ceux de son hébergement. Ce n'est que de cette façon qu'il pourra réussir à s'intégrer dans un milieu souvent hostile et surtout... civil qu'il ne connaît plus.

A cette situation s'ajoute bien souvent l'étiquette inquiétante : "d'ancien légionnaire" qui ne joue pas toujours en sa faveur. Par ailleurs pour beaucoup de libérables, l'affaire se présente très mal en cas d'inaptitude au travail par suite de blessure ou de maladie.

 

Les légionnaires et leurs chefs à cette époque sont parfaitement conscients et même très préoccupés par le sort réservé aux "nouveaux anciens légionnaires" et se mettent, avec beaucoup de générosité, à penser à créer un organisme de solidarité innovant ainsi un "esprit de famille Légion".

En effet, hors service actif, perpétuer l'esprit de famille Légion est réservé aux amicales qui doivent s'efforcer sans cesse d'accroître leurs adhérents et aussi, belle et noble mission : d'attirer et de fixer les indifférents et les négligents.

Une étude du capitaine ROLLIN précise, à ce sujet, le constat : "de la carence des amicales constituées de membres sectaires, âgés ayant servi "la grande guerre", qui n'ont pas de possibilité d'évoluer et qui ne sont plus en mesure d'attirer les résultats qu'attendent d'elles les nouveaux anciens légionnaires.

Nous sommes ici dans les années trente, aujourd'hui, il semble bien, que le problème est sensiblement le même, peut-être seulement plus accentué et préoccupant par manque d'anciens combattants. Mais, quand même, il serait bon que l'on comprenne une fois pour toute que l'histoire est un éternel recommencement. Puisse l'être humain en tirer les leçons.

L'entraide légionnaire quant à elle, semble bien plus difficile à organiser, surtout qu'elle demande des finances importantes et un dévouement désintéressé d'un personnel sélectionné et volontaire qui ne saurait être utilisé à une autre mission.

Fruits de toutes réflexions, il s'avère, dans un premier temps, que l'aide aux libérables devait se limiter : "à se doter d'une sorte de service du contentieux chargé de résoudre les problèmes des anciens légionnaires : carte de séjour, travail, pension d'invalidité, naturalisation, admission en hôpital et maison spécialisée.


4

Envoyer

Une ébauche de solution est enfin proposée par le capitaine ROLLIN au général ROLLET avec la création d'une "Oeuvre d'entraide" qui permettrait à l'ancien légionnaire de s'intégrer dans de bonnes conditions.

Parallèlement, naît l'étude de monsieur RAMBAUD, président de l'amicale de Marseille qui demande à la Légion d'acquérir une "Maison du légionnaire" où pourraient y venir s'y installer les plus déshérités de nos anciens légionnaires.

Le général ROLLET, sans être un financier aguerri est cependant très conscient du coût d'une telle opération et, de ce fait même, suit l'évolution de l'étude de monsieur RAMBAUD de très près.

                       
Les problèmes sont multiples mais le principal obstacle se révèle surtout financier.
Après deux ans de recherche, le Général est informé qu'avant la fin de l'année 1933, la "Société d'entraide de Marseille" fera l'acquisition du domaine de Vède situé sur la commune d'Auriol à trente kilomètres du vieux port de Marseille.
5

Envoyer

Visite de la Maison du Légionnaire sur                    

 

 

 

 

 

 

 

Logement

 Cuisines

 Salle à manger

Infirmerie

 

Club

Jardins

Le domaine

 

Le parc
et ses pins

6

Envoyer

C’est aussi sur :

http://www.maison-legionnaire.com/                 

 

 

 

 

 

 

 

 


Ségolène et Nicolas

TENDRESSE ! 

La tendresse un mot qui signifie bien plus
Un regard, un sourire, des paroles
Un nouveau souffle et des mots bien plus drôles encore
Je vous connais si peu pourtant je vous donne du temps de ma vie
Mes mots aux senteurs des épices
De passions je vous les offre en délice
Allant au cœur de vos peines
Sentant le vent de vos détresses
Et de mes mots vous les adresse en caresses
Alors laissez moi vous offrir
Cette tendresse infinie enfouie
Toute cette douceur qui m'inonde le cœur
La Saint Valentin est pour tous ceux qui s'aiment
L'amour n'est pas que sexe
Mais est aussi tendresse
Se parler, d'un sourire et se comprendre d'un seul geste
En cette Saint Valentin  dans l'osmose et l'émerveillement de ce matin
Je vous offre cette amitié que l'on ne trouve pas par hasard
Une amitié proche de l'amour de l'âme
Ce noble sentiment qui peut  réveiller le feu de la flamme
Et au fond de vos cœurs apaiser vos larmes
Comme un bouquet d'étoiles porteur de doux espoirs
Marie Quilichini

Bambi

Une tite famille heureuse...

 7


Envoyer

Le Méchoui…

 

 
  
 

8

Envoyer

 

 9


Envoyer

 

10

Envoyer

Compte-rendu d’activités

06/06 11h00 Cérémonie à Palavas devant le monument aux Anciens d'Indochine.

07/06 11h00 Cérémonie à Juvignac au giratoire des Anciens d'Indochine.

08/06 18h00 Commémoration de la guerre d'Indochine au Monument aux Morts.

10/06 12h00 Repas avec l’AALE de Laudun.

18/06 18h00 Cérémonie de l'Appel historique du 18 juin 1940 à la stèle de Gaulle puis au monument aux Morts.

27/06 08H30 Méchoui de 4 amicales à la maison du légionnaire à Auriol.

30/06 10h30 Commémoration du 25e anniversaire du 1er R.E.G.

03/07 11h00 Commémoration de Mers el Kébir à Carnon.

13/07 18h30 Fête nationale à Castelnaudary.

14/07 09h00 Fête Nationale. Prise d'Armes place de la Comédie.

14/07 10h00 Fête nationale à Pérols puis Carnon.

16/07 18h00 Cérémonie à la mémoire des victimes des crimes racistes et antismites de l'Etat Français.

22/07 10h30 Passation de commandement du 1er R.E.G.

24/07 10h30 Passation de commandement au 4e étranger.

30/08 09h30 65éme anniversaire de la Libération de Montpellier.

02/09 08h45 Commémoration du combat d’El Moungar à Nîmes avec l’AALEN.

                      Remise de la médaille militaire au SCH Demske.

02/09 12h00 Prise d’armes à Cazevielle. Commémoration du combat d’El Moungar.

04/09 20h00 Réunion mensuelle.

10/09 19h00 Conseil d’administration.

13/09 11h30 Pique nique de l’AALEME au parc de la Cadoule à Vendargues.

23/09 20h00 Repas avec les participants Légion au congrès de la FNAM.

24/09 09h00 Congrès de la Fédération Nationale André Maginot au Corum.

24/09 18h30 Cérémonie de la FNAM au monument aux morts. Montpellier.

25/09 12h00 Pérols. Le Crès. Journée nationale d’hommage aux Harkis.

25/09 16h00 Fin du congrès de la F.N.A.M.

25/09 18h00 Journée nationale d’hommage aux Harkis. Monument aux morts de toutes les guerres.

26/09 11h00 Cérémonie en mémoire aux Anciens Combattant de la FNAM. La Grande Motte.

26/09 11h30 Commémoration de Bazeilles à Lunel.

Décisions du conseil d’administration.

Démissionnaires du CA : André Bocquel,  Michel Bain, Robert Avazeri

Démission d’une fonction : Christian Bonnet.

Election au CA : Jean-Paul Michel en remplacement de Michel Bain.

Stéphane Bouchereau en remplacement d’André Bocquel.

Election aux fonctions du bureau : Secrétaire général : Jean Paul Michel.

Secrétaire adjoint : Stéphane Bouchereau.

Simone Lemarié assure l’intérim de la fonction de trésorier.

Prévisions d’activités.

Soit le 11/12 soit le13/12 11h30 Repas de Noël au Clos de Rignac. Avenue de Pérols 34970 Lattes.

17/01 09h30 L’assemblée générale aura lieu  à l’espace rencontre à Castelnau le Lez.

Une pensée pour ceux qui sont en souffrance.

Marie-Claude Lannuque.

         Félip Philippe.

11

Envoyer

Pour que l’oublie ne se creuse au long

des tombes closes, pour qu’ils ne soient .

pas morts, pour une chose morte 

Le groupement Charton

Le 1er octobre 1950, le groupement commandé par le Lieutenant-Colonel Charton quitte Cao-Bang et se met en marche sur Dong-Khé, qui devrait pouvoir être atteint  en 48 heures. Mais malgré tous ses efforts, le groupement Lepage ne peut réoccuper Dong-Khé, obligeant ainsi la colonne Nord à se rejeter vers l’Ouest, en pleine brousse, dans les conditions les plus pénibles, sous la pluie, harcelée par un adversaire nombreux et supérieurement armé.

La colonne sud, durement attaquée pousse également vers l’Ouest, et pendant les journées des 4 et 5 octobre, bataille dans la cuvette de Cox-Ca et ses calcaires, pendant que la colonne Charton se rapproche, combattant âprement pour se frayer un passage. 

Le 6 dans la journée, la liaison est réalisée, mais les viets multiplient leurs attaques, s’infiltrent et occupent peu à peu toutes les hauteurs dominantes, barrant de leurs feux la seule voie d’accès de la vallée. Il est décidé que le 1er B.E.P. ouvrira le passage en donnant l’assaut le 7 au lever du jour. Mené avec une bravoure et une abnégation totale, dans le cadre d’une bataille sans merci, ce terrible assaut réussit, mais le 1er B.E.P. est haché ; après les pertes qu’il a déjà subies dans la cuvette de Cox-Ca, il n’en reste plus que quelques groupes. Toutefois, une partie de la colonne Nord réussit à passer sous la protection du 3/3e R.E.I. qui se lance plusieurs fois à l’assaut pour reprendre à l’ennemi les points forts qu’il occupe.

 
C’est au moment le plus critique, au cours d’une nouvelle attaque menée par une petite unité dont il a pris le commandement et qu’il mène dans une lutte acharnée au corps à corps, que le Chef de Bataillon Forget, blessé à deux reprises, est mortellement touché. Le Lieutenant-Colonel Charton lui aussi est blessé aux jambes et au ventre ; il est couché à terre et une grenade viet roule dans sa direction, quand le Sergent-Chef Schonnenberger se jette sur lui, faisant à son chef un rempart de son corps et se sacrifiant pour lui. …

Il faut pousser vers le Sud-est, vers That-Ké à travers la jungle… C’est une course à la vie…

Le 8 au matin, le Chef de Bataillon Segrétain est atteint par une rafale d’arme automatique. Ceux qui sont auprès de lui le relève et le porte, il souffre beaucoup, mais stoïque, donne l’ordre de le laisser et de chercher à se sauver ; il mourra dans la journée.

 

                                                                                C’EST LA LEGION.


12

Page 3 sur 5

Traduction

aa
 

Visiteurs

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui6660
mod_vvisit_counterHier17321
mod_vvisit_counterCette semaine6660
mod_vvisit_counterSemaine dernière107851
mod_vvisit_counterCe mois284062
mod_vvisit_counterMois dernier458091
mod_vvisit_counterDepuis le 11/11/0913790345

Qui est en ligne ?

Nous avons 2815 invités en ligne

Statistiques

Membres : 17
Contenu : 14061
Affiche le nombre de clics des articles : 28186521
You are here AALEME BULLETINS Bulletins web 2009